l'équipe

patrick corillon

Patrick Corillon : artiste plasticien, écrivain et dramaturge associé au CORRIDOR

Il vit et travaille à Paris et à Liège; il est représenté par la Galerie In Situ (Paris). En 2010-2011, il a été artiste-invité au Fresnoy.


Il a exposé à la Documenta IX en 1992, à la Biennale de Sao-Paulo en 1994, de Lyon en 1995, de Sydney en 2002 et de Bruxelles en 2008.


Son travail a été montré dans les musées tels que la Tate Gallery, le Royal College of Art à Londres, le Centre Georges Pompidou à Paris, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et de Charleroi en Belgique, la Fondation De Appel et Witte de Witt au Pays-Bas, la Fondation Gulbenkian à Lisbonne, etc. ainsi que dans les galeries suivantes : la galerie des Archives (Paris), Marconi (Milan), Massimo Minini (Brescia), Albert Baronian (Bruxelles), Modulo (Lisbonne), Produtzenten (Hambourg), Yvon Lambert (Paris), Tania Rumpff (Haarlem).


Il a réalisé des commandes publiques pour la Manufacture des Gobelins, le Palais Royal de Belgique, le Tramway de Paris et celui de Nantes, la place Goldoni à Paris, le Parlement Bruxellois, le Ministère de l'Education de la Communauté Flamande, le Métro de Toulouse, la Collégiale Sainte-Waudru à Mons, les Villes de Sittard, Maastricht et Amstelveen au Pays-Bas, l'Université de Metz, le Théâtre des Abesses à Paris, etc. Des projets spécifiques pour la Fondation Cartier, Nina Ricci, Kenzo, Novotel et Coca-Cola, etc.


Ses œuvres sont dans les collections publiques du Centre Pompidou, du FNAC, de la Caisse des Dépôts et Consignations, des FRAC Pays de Loire, PACA, Bourgogne, Languedoc-Roussillon, Limousin, Alsace, Picardie, etc. Elles sont également exposées dans les Musées d'Art Contemporain d'Anvers, de Gand, d'Ixelles, de la Communauté Française de Belgique.

 

Parmi ses derniers projets :
• Prix 2012 Pilar Juncosa et Sotheby's : inauguration de l'installation dans l'amitié de mes genoux, parcours permanent dans les jardins de la fondation Pilar et Joan Miro à Palma de Majorque (installation accompagnée du livre-objet dans l'amitié de mes genoux)
• Rétrospective du personnage "Oskar Serti" au Gemeente Museum de la Haye (Pays-Bas)
• Intervention à Nuit Blanche (Paris-2012)  pour Eau de Paris
• Intervention dans les anciens locaux des contrôleurs de la Station Liège (RATP PARIS)
• Commande publique pour le Théâtre Emulation à Liège (dans chacune des 26 salles)


Depuis 2007, il investit le domaine des arts vivants avec le projet Le Diable abandonné qui a pris la forme de trois livres, publiés aux Éditions MeMo (Nantes), et de trois spectacles (La Meuse obscure, La forêt des origines et L'horizon lent). Dans ses projets de scène la musique a une grande importance. Depuis janvier 2011, il crée des récits-performances en solitaire regroupés sous le titre Les vies en soi, et toutes accompagnées de livres édités par le corridor: La rivière bien nommée (janvier 2011), Le benshi d'Angers, co-produit par le Fresnoy - Studio national des Arts Contemporain (juin 2011), L'ermite ornemental (décembre 2012), L'appartement à trous (juin 2013), Les images flottantes (septembre 2015) et Le zéro absolu (mars 2017). Parallelement, il a travaillé sur une création musicale et plastique, Oskar Serti va au Concert, pour le Klangforum à la Konzerthaus de Vienne et l'Opéra du Luxembourg (novembre 2011). Il a également créé un opéra autour du texte de Maeterlinck, Les aveugles, avec le jeune compositeur Daan Janssens en résidence chez LOD à Gand (mars 2012).

En septembre 2016, il crée avec Dominique Roodthooft La maison vague, un spectacle musical (composition de Thomas Smetryns).

 

 

 

 

 

 

haut de page