la promesse des monstres

On n'adopte jamais l'être venu d'ailleurs,
on lui demande toujours de s'adapter.

Judith et Joyce Scott sont des sœurs jumelles nées à Cincinnati (USA). Judith est trisomique et muette alors que sa sœur naît « normale ». Séparée brutalement de sa sœur à l'âge de 7 ans, Judith est placée en institution et y « croupit » pendant 35 ans. En raison d'un profond chaos intérieur, Joyce décide un jour de partir à la recherche de sa sœur, la retrouve et obtient sa tutelle. Judith Scott s'engage alors spontanément dans la création d'œuvres, des sortes de cocons géants, qu'elle tisse selon sa propre technique.

C'est autour de l'histoire des sœurs jumelles Scott et de leur séparation brutale que le spectacle sera créé en liant plusieurs situations : leur biographie réelle bien entendu mais aussi la situation d'une équipe d'artistes avec un projet de spectacle qui ne se réalisera peut-être jamais (d'où le titre provisoire). Ils viendront exposer au public les intentions de leur projet de fiction. Fragilité de la situation des artistes et de leur projet par analogie avec la fragilité d'êtres différents comme Judith Scott, les artistes rencontreront et questionneront des témoins vivants qui peuvent faire état de leur monde intérieur. Ces recherches aboutiront à la compréhension que, pour faire monde commun, il est nécessaire de passer par la composition (qui inclut les différences) et non par la communauté (qui les exclut).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut de page